Le Fumoir, l’institution qui reste dans le coup

Lorsqu’on sort, on pense peu aux institutions et pourtant, certaines restent largement dans le coup. Si l’on aime investir un tas de nouvelles adresses qui poussent comme des champignons dans le décor parisien, il faut bien admettre que revoir un lieu qui appartient à Paris a ce petit quelque chose de charmant…

Si certaines institutions paraissent désormais désuètes, d’autres persistent, restant dans l’air du temps et s’adressant à tout public. C’est le cas du Fumoir, situé dans le quartier Louvre-Rivoli, que j’ai récemment découvert.

le-fumoir

Café, salon de thé, bar à cocktails, restaurant, … Le Fumoir parle à toutes les générations et accueille à tout moment de la journée, pour différents instants, et ce, tous les jours de la semaine. J’ai eu l’occasion de m’y rendre pour la première fois un vendredi soir pour dîner, et je crois qu’on n’aurait pas pu choisir meilleur moment. Le Fumoir est l’endroit rêvé pour décompresser après une lourde semaine. On a en plus eu la chance d’être installés tout au fond, dans la salle qui ne contient que 6 tables environ. Car je dois dire que la première salle est un peu bruyante, et que celle du fond est vraiment idéale, dévoilant une déco plus pointue, mêlant l’ancien et le contemporain. Le Fumoir dispose aussi d’une terrasse pour profiter des beaux jours, s’adaptant ainsi aux humeurs, aux saisons, aux instants que l’on veut vivre dans ce lieu.

Le Fumoir Parisdiner-le-fumoir-paris

J’ai d’ailleurs eu un gros coup de cœur pour l’atmosphère qui s’y dégageait et qui contribue au « chic » du Fumoir, grâce à la grande bibliothèque murale que je rêve d’avoir chez moi un jour, et aux luminaires esprit années folles qui illuminent une table et lui apportent toute la chaleur dont elle a besoin.

Côté carte, les poissons sont à tomber, et les plats élaborés en fonction des produits de saisons promettent quelques découvertes, entre les huîtres cuisinées (adorées de ceux qui ne sont pas fanas d’huîtres, comme moi, et souvent peu appréciées des vrais adeptes, mais c’est la mode food du moment), les Saint-Jacques et les desserts gourmands et totalement originaux aussi bien dans le dressage que dans le choix des produits. Dîner dans ce lieu tamisé, enveloppant et serein a donc été un vrai plaisir.

huitres-parissaumon-paris-le-fumoirparis-le-fumoir-dinerdiner-le-fumoir

 

Le Fumoir, 6 rue de l’amiral Coligny 75001 Paris

Ouvert 7j/7 de 11h du matin à 2h du matin.

 

 

– DR © Guilhem Cadoret & Katia Fache-Cadoret –

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s