Paris 1er arrondissement, mes adresses

J’avais envie de commencer cette session de cityguide par arrondissements parisiens depuis un petit moment déjà. Lourd projet tant chacun est vaste et regorge de nouvelles adresses qui poussent aussi vite que des champignons. J’espère aller jusqu’au 20ème arrondissement, mais il me faudra découvrir certains coins avec plus d’attention pour y parvenir. En effet, si vous me connaissez bien, vous savez que je connais bien plus l’ouest que l’est, du fait que j’y vis depuis près de 10 ans et que j’y suis plus sensible. Je considère cette session de cityguides comme un défi, celui de partir à la découverte de nouveaux coins de Paris…

Par logique, j’ai voulu commencer par le 1er arrondissement. À voir si je suivrai l’ordre par la suite…

Un petit-déjeuner – Claus
Ici, tout est beau, tout est bon. Chez Claus, on goûte surtout aux scones gourmands à couvrir d’une bonne confiture. Calme et reposant pour bien commencer la journée, le lieu propose des jus bio à tomber.

Un magasin – Maison Sarah Lavoine
Ça manque certainement d’originalité, mais les magasins du 1er arrondissement étant un peu pédants, je miserais sur le concept store de Sarah Lavoine, Rue Saint Roch. Histoire de s’imprégner du « bleu Sarah » et de dénicher les tendances déco du moment, sa boutique se dévore des yeux et l’on y fait parfois des folies.

Un musée – Les Arts Décoratifs / Le Musée de l’Orangerie / Le Jeu de Paume
Un peu trop de « bons musées » dans cet arrondissement alors j’en ai choisi 3. Je place le Musée des Arts Décoratifs au même niveau que le Grand Palais en terme d’expos majestueuses, capables de nous faire aimer la mode, même lorsqu’on ne s’y intéresse pas forcément. L’espace est incroyablement beau et ses collections sont présentées de façon très ludiques. J’y ai passé beaucoup de temps durant mes études en Histoire de l’art. Il appartient à ces souvenirs de la vie étudiantes où je reviens au moins une fois par an depuis.
Autre musée : Le Musée de l’Orangerie. Posez-vous dans la salle des nymphéas de Monet. Admirez.
Dernier musée : Le Jeu de Paume, pour ses expos photos envoûtantes.

Un resto – Le Nemours
Situé Place Colette, en face de la Comédie Française, Le Nemours appartient à ces vrais cafés parisiens bourrés de charme où l’on se ressource un peu, où l’on s’imprègne de l’ambiance parisienne. En hiver on profite des arcades pour s’abriter et en été, on prend le soleil sur la terrasse. En plus, on y mange très bien.

Une pause sport – Les Tuileries / Chez Simone
Je ne connais pas les salles de sport du coin, n’habitant ni ne travaillant dans le quartier, alors je miserais tout sur le jardin des Tuileries, où j’ai toujours rêvé de faire un petit running, admirant de loin la Tour Eiffel, la grande roue, et l’obélisque. Pour les yogis, rendez-vous Chez Simone (140 rue de Rivoli) pour assister aux sessions yoga.

Un lieu pour l’apéro – L’annexe
Née dans l’idée de redonner vie aux quais de Seine, L’Annexe (14 quai de la Mégisserie) est un bar à vin qui propose des produits frais et authentiques pour constituer des planchas divines, à base de fromage et de charcuterie. Mention spéciale à la vue que le lieu offre sur la Seine, qu’on voit encore mieux à l’étage.

IMG_1787

Un pont – Le Pont-Neuf
Le Pont Neuf, pour admirer la Conciergerie.

Un coin pour flâner – Les Jardins du Palais Royal
Plus calmes et reculés que les Tuileries, ces jardins se veulent discrets et reposants. On s’y pose pour prendre le soleil, déjeuner sur le pouce, et aussi admirer les fleurs très variées, et c’est assez rare de voir autant de végétation à Paris.

L’adresse arty – Les Colonnes de Buren
Avant de rejoindre les jardins du Palais Royal, on joue avec l’art en escaladant les colonnes rythmiques de Daniel Buren, et en les admirant aussi, pour les moins intrépides.

IMG_5239

Une sortie – La Comédie Française
Pour réviser ses bases en théâtre et s’émerveiller simplement. J’ai entendu dire qu’on pouvait souscrire à un abonnement, j’y songe de plus en plus.

Un lieu pour le teatime – Angelina
Une adresse que je pensais être bien trop touristique pour y mettre un pied, mais qui est en fait très agréable. Sous les arcades, on entre dans un restaurant – salon de thé cosy qui propose des pâtisseries vraiment délicieuses et un service parfait. Contrairement à ce qu’on peut penser, ce n’est pas ce cliché et les parisiens y vont beaucoup, il y a un vrai mélange entre les habitués et les touristes.

img_1582

Une pause café – Illy
De l’extérieur, on croit à une boutique. Illy est en fait un mix entre une boutique et un café. Situé presque en face du Starbucks avenue de l’Opera, on le préfère pour son côté insolite et design.

Un Hôtel – Le Crillon / l’hôtel Saint Roch
Je dirais le Crillon, parce qu’il ouvre à nouveau, qu’il appartient au patrimoine de Paris et que c’est toujours fascinant de découvrir un Hôtel après sa rénovation, comme Le Royal Monceau il y a quelques années et comme le Lutetia bientôt… En Hôtel plus branché, on file à l’hôtel Saint Roch décoré par Sarah Lavoine.

L’adresse d’exception – Le Grand Vefour

C’est une institution, un joyau décoratif du XVIIIème et gastronomique, tenu par le Chef Guy Martin. J’ai eu la chance d’y aller une fois dans le cadre de mon travail et l’endroit est vraiment majestueux, comme un écrin précieux. On goûte aux plats du Chef dans une atmosphère exceptionnelle qui marque.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s