3 jours à Bath

Grande adepte de Londres, j’ai été ravie de connaître une autre destination anglaise, plus typique et authentique, plus à l’image de l’Angleterre que la ville de Londres, ultra européenne, ayant un peu perdu l’esprit 100% british.

Pour aller à Bath, après l’Eurostar qui vous mène à Saint-Pancras, il faudra vous rendre en métro à la gare de Paddington afin d’accéder à un train allant à Bath (une sorte de TER). De Saint-Pancras à Paddington, comptez une vingtaine de minutes. De Londres à Bath, il faut compter 2 heures. Le temps passe donc très vite et le trajet se veut plutôt agréable : on découvre les paysages de la campagne anglaise qui évolue selon les villes. Et lorsqu’on arrive à Bath, on le sait tout de suite. On aperçoit de la gare une architecture atypique et unique en son genre qui fait son identité. Petite ville, Bath contient tout en son centre et s’étend ensuite vers une sorte de banlieue qui offre de grandes maisons.

On a logé dans le plus beau des hôtels, le Royal Crescent Hotel & Spa, en forme de croissant – architecture emblématique de Bath – dont John Wood est à l’initiative. Or de ce petit havre de paix où l’on avait peine à sortir tant on y était bien, voici les adresses de Bath à découvrir :

hotel royal crescent spa bath

L’adresse shopping : Milsom Street et Union Street

Ce sont les deux grandes rues commerçantes où l’on trouve de tout. Derrière des façades à l’ancienne, colorées ou ton sur ton, les boutiques tendances se succèdent. De Primark à Khiel’s en passant par Mark’s & Spencer et Bobbi Brown, côté shopping, c’est presque un mini Londres. Mais on ne va pas forcément à Bath pour ça. La ville est si chargée d’histoire et si apaisante, qu’on préfère s’y promener et profiter des paysages pour se ressourcer.

 

L’adresse historique : Le Jane Austen Center

Je ne suis revenue de Bath il y a seulement une semaine que j’ai déjà enchainé deux bouquins de Jane Austen. Aller à Bath, c’est marcher sur ses pas et avoir envie de se replonger instantanément dans ses romans. Si l’écrivain britannique a vécu dans cinq endroits de Bath, cette maison n’en fait pas partie. Elle retranscrit simplement son univers et la manière dont Bath l’a influencée dans ses écrits.

livre book jane austen les bienfaits de la lecture

L’adresse zen : les Thermes de Bath 

Romaine et british, la ville de Bath regorge de trésors archéologiques, surtout avec ses bains romains. En plus des thermes à visiter, il y a les thermes à investir pour disposer de soins hors normes qui font aussi la renommée de Bath. Les salles et les eaux sont de différentes températures, et de là-haut on peut même admirer la ville autrement.

 

L’adresse mode : Le Fashion Museum

Je l’ai vraiment adoré bien que je ne sois pas particulièrement fan de mode. Petit, il se visite rapidement et nous plonge dans l’atmosphère du XVIIème siècle, moment où est réellement né Bath, à notre époque. De salles en salles on traverse les âges et les tenues nous rappellent automatiquement quelque chose, de celles dont on retrouve l’esprit dans Downtown Abbey à celles en lien avec la robe de mariée de Kate Middleton.

 

L’adresse food : Le Café Rouge

C’est peut-être l’adresse la plus française de Bath, mais on y est allé un peu par hasard. Situé en haut de la rue commerçante, le restaurant prend des airs de café parisien où l’on se sent bien. Côté food : on retrouve les classiques anglais, du burger au fish & chips et quelques spécialités de brasseries françaises comme le croque-monsieur.

cabines-telephoniques-anlaises

Plus que des lieux à découvrir, à Bath on admire, on flâne, on se pose et on passe beaucoup de temps à bouquiner au coin du feu ou à se relaxer au spa. Aller à Bath sans s’adonner à quelques soins, c’est passer à côté de quelque chose ! De notre côté, c’était l’essentiel de notre programme avec de rares sorties car il pleuvait à torrent et le vent violent était en plus au rendez-vous. Personnellement, je ne regrette pas la météo capricieuse (on a juste eu le ciel bleu le dernier matin) car l’Angleterre m’évoque l’atmosphère cosy et cocooning et dans ce pays, la pluie ne me dérange pas !

Bon à savoir quand même : Bath sous le soleil donne la possibilité d’admirer une toute autre ville. Au contact des pierres de ses immeubles, le soleil les illumine et elles deviennent presque jaunes-dorées.

 

 

– DR © Guilhem Cadoret & Katia Fache –

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s