Ma booklist de mars

Si le mois de mars se place sous le signe du printemps, ou plutôt du début des beaux jours, je l’ai toujours trouvé en demi-teinte. Sûrement en vue de la météo changeante qui fait de lui un symbole d’une véritable transition. Cette transition se fait aussi dans ma booklist. Sans le vouloir vraiment, mes livres d’hiver sont dédiés aux polars, aux histoires se passant dans les manoirs et en Angleterre, tandis que mes livres de printemps et d’été sont plus légers ou plus sociétales.

En exemple, mes 4 bouquins du mois de mars, deux politiques, et deux consacrés au bien-être.


« La garçonnière de la République » d’Emilie Lanez

Journaliste au Point, Emilie Lanez est à l’origine d’un autre bouquin politique qui avait marqué les esprits : « Même les politiques ont un père ». Dans cette idée de détecter les secrets politiques qui touchent aussi bien le côté people que le côté psycho, sociétal et historique, je dévore ses livres. Ce dernier se centre sur le Château de la Lanterne implanté à Versailles, ce palais invisible caché derrière les arbres dédié au président de la République. Il est l’un des lieux les plus secrets de la République d’où peu de choses sortent. Le livre retrace une cinquantaine d’années à la Lanterne, dévoilant des épisodes croustillants.

 


« Je Suis Happy » de la blogueuse Margaux du blog « Youmakefashion » :

J’étais au départ très réticente. Parce que je ne suis pas son blog, et parce que les livres qui se veulent porteurs de conseils m’effraient toujours un peu. Bien que je ne sois pas fan de son esprit girly, des coloriages et autres fantaisies à l’intérieur, j’ai aimé cette vision positive de la vie. Le livre se répartit en 2 temps : l’un dédié au bien-être moral et l’autre dédié au bien-être physique avec la découverte de la sophrologie (la mère de Margaux qui a participé à l’écriture est sophrologue).
Au final, ce livre est le « hygge » selon Margaux, un vrai moyen de se sentir bien, ou mieux. Les conseils sont cependant parfois « évidents » mais qu’on a tendance à oublier quand ça va mal (exemple : s’accrocher à l’essentiel, regarder autour de soi, tenter de réaliser que notre vie n’est pas si dure que ça / se booster avec des petites choses du quotidien). J’ai trouvé le livre très astucieux, mais surtout consacré aux personnes en quête d’identité, qui ont du mal à savoir où elles en sont, ou qui sortent d’une étape très difficile de leur vie. Dans ce cas, le livre de Margaux est indispensable, une vraie bouffée d’air frais qui aide à avancer.

booklist

 

« Les politiques aussi ont une mère » de Bernard Pascuito et Olivier Biscaye

Peut-être en réponse au livre d’Emilie Lanez sur les politiques qui partagent le récit de leur enfance jusqu’à leur vie d’adulte orientée sur leur relation avec leur père, ce livre se centre sur les femmes : qui sont ces femmes, mères des femmes et des hommes politiques ? Si l’autre livre sur les pères se basait sur les entretiens avec les politiques et leurs proches, celui-ci s’est uniquement tourné vers les mères. De quoi découvrir quelques anecdotes et pour certains, mieux comprendre certains agissements. Un éclairage psycho et politique…

 


« Une seconde chance » de Dani Atkins

Que feriez-vous si la vie vous offrait une seconde chance ? Il s’agit de la vie de Rachel, avant et après son accident, lorsqu’elle vit des hauts et des bas jusqu’à connaître le vrai bonheur. Mais elle conservera en elle une culpabilité, un attachement dans le passé qui la rongera. Impossible d’en dire plus !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s