L’avantage de faire des TO DO List

Vous la connaissez, cette obligation de faire des « TO DO list » tellement tout se mélange dans notre tête et l’on a peur d’oublier cette chose très importante ?
Si au départ la TO DO fait mal à la tête à la vue de sa longueur interminable qui décourage et incite à procrastiner, la TO DO a du bon. La preuve par 7 :

 

– la satisfaction personnelle de rayer une tâche
Et allez, une de moins ! Rayer une chose à faire de sa liste, c’est se donner du courage pour accomplir les autres, voire se motiver de suite à continuer sur sa lancée

 

découvrir un côté fun à développer son esprit psychorigide
Oui, la TO DO list est très connotée « organisation à l’extrême », mais en l’appliquant on se sent encore mieux (pas tout de suite, mais après). Le petit conseil : télécharger l’application wunderlist pour être la  woman de la liste. À chaque case cochée sur le smartphone, la chose à faire disparaît avec un petit « cling » qui rend très fière. L’appli permet de catégoriser ses listes pour tout répertorier sans faille.

 

– découvrir son talent pour l’organisation
Si au départ la liste est faite pour garder la tête froide et aider les moins organisés, elle est en fait dédiée aux plus minutieux, comme une astuce des plus grands maniaques de la planète. Si vous vous lancez dans une TO DO, c’est sûr, vous avez la fibre « organisation » qui ne demande qu’à être développée et à s’épanouir davantage.

 

avancer
Avancer, tout simplement. Quand on est sous l’eau, qu’on court partout et qu’on n’en voit pas le bout, la TO DO permet d’y voir plus clair et de ne pas se noyer un peu plus dans le verre d’eau qui nous submerge déjà.
Au travail ou dans la vie de tous les jours dans les moments de rush (la paperasse en général, mais aussi l’organisation d’un projet, d’un événement ou simplement d’un weekend, la TO DO, c’est le graal).

 

mieux se connaître
D’un point de vue personnel, la TO DO permet d’y voir plus clair dans l’organisation de sa vie, mais aussi dans sa vie tout court. La liste permet de savoir comment on s’organise avec soi-même, ce dont on est capable de faire et quelles sont nos limites : on choisit entre une mission par jour car une, c’est déjà beaucoup trop psychologiquement ou 2, 3 voire plus si l’on a un pic de motivation ou si l’on à ce côté Warrior à tout mener de front.
Quoi qu’il en soit, adaptez la liste à votre tempérament, inutile de la transformer en contrainte.
la TO DO détend
Au départ, quand on liste tout, le pic de stress atteint son maximum et si l’on est un poil nerveux, on craque. Encore plus si on réalise sa liste le dimanche soir. Mais plus elle est gribouillée, plus elle est source de bonheur personnel et de détente optimale. La TO DO, c’est le plaisir simple d’observer qu’on a réussi à accomplir toutes ses missions, même les plus insupportables, du rendez-vous qu’on n’arrive pas à prendre depuis 3 mois au courrier à poster qu’on remet à demain aux tâches encore plus agaçantes.

 

– une bonne excuse pour s’offrir les plus beaux carnets

La TO DO, c’est la meilleure excuse pour acheter les plus beaux carnets. Écrire dans un joli cahier, c’est la clé pour rester organisé…
En somme, la TO DO c’est le moyen de s’en sortir en toutes circonstances, ce qui la rend indispensable.
En espérant vous avoir convaincu car de mon côté, sans TO DO, je coule !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s