Un dîner à l’hôtel Amour

Pour les 30 ans de Guilhem, j’avais envie d’un restaurant où l’on n’était encore jamais allé. L’idée de l’hôtel Amour est naturellement venue à moi car c’est un lieu qu’on voulait découvrir depuis un moment et son nom évocateur était propice à l’événement.

Situé dans le 18ème arrondissement, entre le métro Pigalle et le métro Saint-Georges, le restaurant de l’hôtel Amour prend place au rez-de-chaussée de l’hôtel et se divise en trois espaces : un intérieur très cosy aux airs de bar/ bistrot chic, une véranda au style « urban jungle » et un jardin-terrasse pour l’été. Trois espaces et trois univers, tous liés par la même ambiance chaleureuse renforcée par l’obscurité ambiante. Pour info, si vous aimez photographier vos plats pour les poster sur Instagram, passez votre chemin, ou allez-y uniquement à l’heure du déjeuner. Le soir, on est dans la pénombre, on a peine à lire le menu et à voir ce qu’il y a dans notre assiette, mais on finit par s’habituer.

hotel_amour

Et justement en parlant d’Instagram, je crois qu’à la vue des photos sur le réseau social, j’avais un peu trop idéalisé l’hôtel Amour. Moi qui l’imaginais vraiment comme un restaurant, j’ai pu constater, à la vue des plats proposés, que c’était surtout un bistrot chic. Si nous n’avons pas forcément été fans de l’ambiance (salles trop sombres, beaucoup trop de bruit et service assez lent), il n’y a rien à redire sur la cuisine qui se veut excellente, de l’entrée au dessert.

hotel_amour_paris_menu

adresse_parisienne_hotel_amour

hotel_amour_paris_pigalle_saint_george

J’ai aussi aimé l’importance accordé aux détails : de l’accumulation des plantes dans la véranda au mot « amour » gravé sur les verres en passant par l’esprit industriel raffiné de la verrière qui sépare la véranda du petit jardin.

Par ailleurs, si j’ai beaucoup aimé la déco, mon bémol se portera sur deux choses que je juge essentielles au restaurant : les chaises et les toilettes. Ça peut paraitre étrange comme ça, mais je m’explique. Les chaises de l’hôtel Amour sont confortables, mais leur dossier arrondi fait glisser le manteau et l’on ne nous propose pas de prendre nos manteaux pour les accrocher quelque part. On passe donc notre temps à ramasser nos affaires qui tombent. Côté toilettes, j’ai été choquée de constater l’insalubrité des lieux. Pour un hôtel restaurant qui se veut branché, la moindre des choses est de soigner cette partie quand même indispensable. Pour ne pas entrer dans les détails je ne dirai qu’une chose : sur les trois toilettes, les trois étaient bouchés. Classe.. N’y étant allée qu’une fois, je mettrais ça sur le compte de l’exceptionnel. En espérant que c’était vraiment exceptionnel…

veranda_hotel_amour

Bilan de la soirée : mitigé. La food est incroyable, tout comme le vin, mais l’endroit est beaucoup trop bruyant façon cantine. Une atmosphère qui contraste avec le style voulu, élégant et sophistiqué. À l’occasion je retenterai peut-être pour un déjeuner, histoire d’y voir un peu plus clair car le lieu est bien trop sombre le soir. À titre d’exemple, ma photo ci-dessus éclaircie au max…

Un conseil : n’optez pas pour la réservation en ligne sur le site, ils ne la prennent pas en compte…

 

 

Restaurant de l’hôtel Amour, 8 rue de Navarin 75009 Paris

 

 

 

– DR © Guilhem Cadoret & Katia Fache –

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s