Essayer sa robe de mariée : comment ça se passe ?

Avant les essayages de robe de mariée je me suis posée beaucoup de questions. Est-on vraiment « nue » devant la conseillère, quels sous-vêtements choisir, et tout simplement comment ça se passe concrètement ?

Plutôt pudique, j’étais un peu effrayée à l’idée d’être en cabine avec une conseillère et de me faire habiller. J’avais aussi cette appréhension de me voir en blanc (couleur peu avantageuse), et avec mon 1,60 mètres je ne m’imaginais pas ressembler à autre chose qu’à un sac.

Comme d’habitude durant les préparatifs du mariage, je réalise que ce qu’on imagine n’est jamais la réalité :

– Le lookbook
Tout commence par le lookbook ! Ce catalogue de robes de mariée vous est présenté lorsqu’on vous accueille. Il sert à montrer ce que vous souhaitez comme modèle, ou au moins le style vers lequel vous souhaitez vous dirigez. Au fur et à mesure, la conseillère met de côté les robes repérées, prêtes à être essayées. Certains showrooms oublieront le lookbook, mais vous demanderont de remplir un formulaire quelques jours avant votre venue avec la liste des robes que vous voulez voir.

 

– Les sous-vêtements
Pour ce qui est de « garde-t-on son soutien-gorge ou non ? Cela dépend des showrooms. Les plus « strictes » vous demanderont de l’enlever pour avoir un meilleur rendu avec les décolletés des robes proposées. Vous pouvez donc vous retrouver en culotte devant l’habilleuse et au début ça peut être un peu gênant… Côté couleur, on nous demande juste de porter des sous-vêtements qui ne se voient pas, blanc ou couleur chair.

 

– Les photos
J’ai beaucoup entendu dire qu’on nous interdisait de prendre des photos, de peur qu’on flashe sur un modèle et qu’on le fasse reproduire par une couturière. Je ne sais pas si cela est pareil partout, mais dans les différents showrooms où je me suis rendue on peut prendre des photos, et heureusement ! Entre ce qu’on voit sur le moment et ce qu’on voit sur les photos les jours suivants avec le recul, ca n’a souvent rien à voir (sauf quand on a trouvé la bonne je suppose, ce qui n’est pas encore mon cas). Certains showrooms n’auront aucun problème avec le fait que votre maman vous photographie sous toutes les coutures quand les plus strictes ne vous autoriseront qu’à photographier votre top 3.

 

– Les chaussures
Certains showrooms vous diront de venir avec des chaussures à talons, mais ils en mettent tous à disposition pour pouvoir se projeter. À l’exception du Printemps Mariage qui vous installe sur une estrade. Le conseil : venez avec vos propres chaussures et donc la hauteur de talons que vous aurez choisi (peu importe si c’est la paire du jour du mariage ou non) pour pouvoir vous imaginer le jour J.

 

– Le maquillage
Avant chaque rendez-vous, j’ai demandé si je devais venir démaquillée et on m’a répondu que non. Mais si vous venez maquillée, la conseillère vous met une voilette pour éviter de salir les robes que vous essayez. Au Printemps Mariage, la conseillère m’avait dit qu’il était mieux de venir maquillée et un peu apprêtée, voire « bien coiffée », pour se mettre en situation plus facilement.

 

– Essayer les robes de mariée avec une coiffure différente à chaque fois
Pour se projeter correctement, venez coiffée différemment à chaque fois. Lors de vos premiers essayages vous visiterez surement plusieurs showroom. Dans ce cas, rendez-vous à l’un les cheveux en queue de cheval, à l’autre avec un bun, au suivant les cheveux détachés ou en demi queue et ainsi de suite. Ca vous inspirera et comme au fur et à mesure des essayage on affine le choix, si par exemple vous n’essayez que des robes à dos nu, vous aurez pu voir le résultat d’une robe dos nu avec les cheveux attachées en queue, en chignon, détachés, étc.
Avec cette astuce, vous partirez peut-être sur une autre idée sans y avoir pensé avant. Par exemple, lors d’un essayage j’avais une queue de cheval haute – coiffure que je n’avais jamais imaginée pour mon mariage – et j’ai trouvé le résultat très joli avec les robes de mariée. Bien travaillée, la queue de cheval peut aussi assurer à un mariage…

 

 
– Faire un essayage coiffure une fois que vous avez trouvé la robe et juste avant un nouvel essayage de celle-ci 
Du côté des VRAIS essayages coiffures à réaliser chez le coiffeur ou dans des ateliers dédiés (Les mercredi de Daphné, Studio 365C, The Report Hair), faites-le le jour d’un essayage, mais surtout : lorsque vous réessayez la robe que vous avez trouvé ou lorsque vous réessayez vos coups de coeur. Vous serez plus apprêtée et pourrez mieux vous rendre compte pour justifier ou confirmer votre choix de robe.
Un conseil : pour un test coiffure, ne précisez jamais qu’il s’agit d’une coiffure pour un mariage (sinon, vous payez le double).

 

J’accorde beaucoup d’importance à la preparation du mariage, comme si elle était une phase importante, donc pour un essayage réussi je conseillerais simplement de se mettre en situation : les jours des essayages où je n’avais que ca à penser comparés à une journée très chargée et juste une parenthèse d’une heure pour essayer les robes n’ont pas été les mêmes, autant sur le plan de l’humeur que pour appréhender les choses. Venez zen, détendez-vous avant et ne prévoyez que très peu de choses ce jour-là.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s