Agatha Christie, le chapitre disparu

Le 15 septembre, à l’occasion du jour de l’anniversaire d’Agatha Christie, je me suis replongée dans son histoire pour écrire un article sur marieclaire.fr à propos des jours mystérieux de sa disparition.

J’ai toujours adoré cette femme intrigante et ses livres. C’est avec Mort sur le Nil que j’ai découvert le goût de la lecture étant petite. Je me suis ensuite mise à aimer les romans policiers et à découvrir ses autres livres. Et puis j’ai appris que la romancière passait ses étés à Dinard en Bretagne – le Brighton breton anglais – où je vais depuis toute petite. Autant d’éléments qui font d’Agatha Christie ma romancière préférée.

En faisant quelques recherches sur sa disparition mystérieuse pour laquelle tout le monde s’était passionné, j’ai découvert qu’un livre avait été écrit à ce sujet : Agatha Christie, le chapitre disparu. Le titre est né du fait que même dans sa biographie, Agatha Christie n’a jamais évoqué ces jours étranges.

En février 1926, vers 22 heures, la romancière prévient sa secrétaire qu’elle sort faire un tour. Son mari est en week-end avec sa maîtresse, elle vient d’apprendre qu’il la trompe et quitte le domicile familial en laissant sa fille. Le lendemain matin la voiture d’Agatha Christie est retrouvée, mais la romancière a disparu. La presse s’empresse de relayer sa disparition et la police promet une récompense à celui qui saura apporter des indices à l’enquête qui stagne. Entre agression, tentative de suicide ou accident, tout le monde envisage le pire. Quelques jours plus tard, la police obtiendra des témoignages : on l’aurait aperçue dans un Hotel du Yorkshire où elle s’est présentée sous un faux nom, le nom de la maîtresse de son mari.
Exactement onze jours après, la romancière reviendra à Londres et ne s’exprimera jamais sur l’affaire. Elle affirmera souffrir d’amnésie soudaine pour éviter les questions.

Le mystère sur cette histoire reste entier et ce livre tente de l’élucider. Fascinée par cet épisode de sa vie, l’écrivain Brigitte Kernel se met dans la peau d’Agatha Christie et raconte ces jours qu’elle reconstitue avec les informations’ qu’elle a pu recueillir.
Le livre mêle roman et faits réels et nous rappelle même un bon bouquin d’Agatha Christie. Un vrai plaisir à lire…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s