Faire jeune et devoir se justifier en permanence

Mais t’as quel âge ?!

LA phrase que j’entends TRÈS régulièrement. Chez nous c’est dans les gènes. On fait jeune. Aussi bien du côté de ma mère que du côté de mon père. Alors forcément, quand on hérite deux fois du gène « faire jeune », on fait sacrément jeune.

Quand mon père a débuté sa carrière, on lui demandait ses diplômes. Beaucoup ne croyaient pas qu’il était déjà médecin. Une fois, quand ma mère a ouvert la porte à un facteur, il lui a dit « où son tes parents ? ». Elle avait 30 ans. Faire jeune est donc une fatalité dans la famille. Ma mère y voit le côté positif à base de « quand tu auras 50 ans tu seras bien contente ». Certes. Mais avant, il y a 30 ans de galère à se faire respecter juste parce qu’on fait 10 ans de moins.

 

Ça commence au lycée et à la fac, quand tu sors avec tes copines et qu’on te demande ta carte d’identité à l’entrée d’une boîte ou au monoprix quand tu achètes de l’alcool. Ça continue avec les stages où il faut faire doublement ses preuves pour prouver ô combien tu es sérieuse et responsable, que ton minois n’est que ton minois, qu’à l’intérieur tu as vraiment l’âge que tu as. Et ça se poursuit quand tu entres réellement dans la vie professionnelle.

Si avant ça ne me posait pas réellement problème (j’en profitais même au cinéma, au musée et dans tous les autres endroits où je pouvais avoir des réductions), ça m’a vraiment gêné durant ma vie pro. Je me souviens de la fois où le PDG d’une grande marque de déco a failli me refuser une interview. Lorsqu’il m’a vu arriver, il s’est tourné vers l’attachée de presse en lançant un « C’est ELLE ?! ». Je m’en souviendrai toute ma vie. Rien de plus rabaissant. Dans ce genre de situation, je ris et je plaisante en ajoutant « oui je fais jeune, c’est comme ça! ». La plaisanterie ne lui a pas suffit, il a ajouté « Oui enfin là… On dirait que vous avez 15 ans ! ». J’en avais 26. Durant l’interview j’ai dû faire mes preuves, lui montrer mes compétences, lui faire comprendre que je connaissais mon sujet. Si j’avais eu 40 ans, j’aurais pu être nulle, il m’aurait respectée. Parce qu’il y a le problème de faire jeune, et d’être jeune. Les deux combinés, c’est l’horreur. Un jeune est un con, un jeune est incompétent et ne sait rien, il a tout à apprendre et rien à transmettre. Ce genre de clichés à deux balles, de préjugés très limite que la moitié des gens ont.

Des réactions d’autant plus insupportables quand on est ni dans la provoc, ni dans la rébellion.

Je me souviens aussi de cette fois où on m’a balancé un « Ça fait 10 ans que je travaille ici, MOI ! ». Et alors ? Faut faire minimum 10 ans dans une boîte pour être compétent ? Quand on est jeune, ou quand on fait jeune, beaucoup pensent que notre carrière commence lorsqu’on arrive dans une nouvelle boîte. Et bien non. On peut avoir vécu d’autres expériences avant, sans les étaler. Faire jeune, c’est devoir se justifier pour tout. OUI je suis jeune, OUI je fais jeune. Et après ? On m’a souvent dit « tu es mature pour ton âge ». Et bien non, je pense avoir l’âge mental de mon âge, sauf que ceux qui disent cela croient qu’on a 10 ans de moins, donc forcément… »

Sans parler des « bon, t’as pas connu t’es trop jeune tu peux pas te rendre compte » / « t’es jeune, c’est pas ta génération ca peut pas te parler ». Est-ce que moi je dis à une quinqua « laisse tomber t’es trop vieille, impossible que tu connaisses »?! D’après moi, ceux qui souffrent de ce genre de conflit générationnel et envoient ces réflexions sont simplement aigris.

Parce que tu fais jeune, les gens pensent que tu n’as rien vécu et que tu ne connais rien à la vie. Sans même avoir une seule info sur toi.

 

Il y a ces anecdotes AFFLIGEANTES qui me donnent la nausée. Parce que les gens ne poussent pas leur pensée très loin. Et puis il y a ces histoires drôles qui détendent un peu… Ce week-end à Londres, quand j’ai commandé une bière dans un pub on m’a demandé ma carte d’identité. Cet été quand je suis allée à un cours de fitness avec la sœur de Guilhem, les femmes m’ont dit que j’avais l’air d’avoir 15 ans. Pour ma défense, je leur ai dit « normal, je fais jeune à la base et vous me voyez pas maquillée en tenue de sport ! ». Réponse « pff mais t’as pas besoin de maquillage à ton âge ». Le même jour, quand je suis allée acheter des bonbons après la plage, la vendeuse s’est adressée à moi comme si j’avais 10 ans, avec sa petite voix « ca te va comme ça ? » Manquait plus que le « ma petite ». J’ai été si abasourdie que je suis partie sans rien dire, avant d’en rire avec Guilhem.

 

C’est drôle quand même, la façon dont on se voit et dont les autres nous voient. Oui je pense que je ferai petite minette pendant encore longtemps et que le « problème » va durer. Quoi que je fasse, quelle que soit la manière dont je m’habille. Pourtant, depuis un an je remarque des rides sur mon front, je récupère plus difficilement d’une soirée, bref le temps passe sans que je sois vieille, mais à 28 ans je n’ai pas les mêmes ressentis que quand j’en avais 20. Visiblement, je suis la seule à les voir.

 

Au quotidien, faire jeune est juste extrêmement dérangeant. On n’est pas pris au sérieux ou pas respecté comme il se doit. Pour me rassurer, je préfère penser aux bienveillants ou à ceux qui ne restent pas focus sur le « elle fait jeune ». En général, ce sont les personnes intelligentes… Si la réaction des gens face au fait que je fais jeune m’aide à faire le tri ou à y voir plus clair tout de suite, alors j’ai peut-être trouvé un avantage à paraitre 15 ans…

 

 

 

Publicités

27 réflexions au sujet de « Faire jeune et devoir se justifier en permanence »

  1. Je te comprends TELLEMENT! J’ai 28 ans et on m’en donne facilement 10 de moins, voir plus et j’ai toujours connu ça donc en effet, la carte d’identité en sortie, c’était une obligation pour moi. Pas plus tard qu’il y a quelques mois sinon, j’ai été acheté des cigarettes pour mon compagnon et le buraliste… m’a demandé si j’avais bien 18 ans! Haha, j’ai vraiment ri très très jaune et je pense que ma réaction lui a fait comprendre que oui, je les avais et depuis un bail car il n’a même pas osé demander ma carte malgré mon insistance. Dans le milieu professionnel, c’est en effet très irritant. J’ai été promue responsable il y a un an et en rendez-vous, les gens me parlent souvent de manière assez ‘infantile’ ce qui m’énerve au plus au point. Résultat, je joue sur le vestimentaire, le maquillage et une certaine attitude sérieuse/froide pour être prise au sérieux, au quotidien, c’est assez fatiguant! Mais le pire, c’est quand je sors avec mon fils d’un an, je sens vraiment que certains regards me ‘jugent’ à la ‘elle est pas un peu jeune pour avoir un bébé?’ alors que… non et d’ailleurs, en quoi ça les regarde! Bref, courage, tu n’es pas la seule et oui, attendons nos 40 ans pour que ce soit un avantage XD

    J'aime

  2. Bonjour, merci pour ce post. Enfin !!!! Je peux parler du problème avec du recul puisque j’ai 43 ans et on m’en donne, quand les gens sont généreux, une trentaine, « mais pas fini !!! ». Je confirme que si c’est sympa pour se la peter auprès des autres mères à la sortie de l’école qui sont ridées et coiffées comme nos mamans il y a trente ans, sur le papier, la réalité est très difficile. On m’a refusé plus d’un poste, parce que je manquais selon les recruteurs de maturité, alors que ceux qui ont eu le courage de m’employer ont trouvé que j’étais déjà très expérimentée « pour mon age » !!! Les mecs aussi me draguent comme la gamine qui sort du lycée alors que je pourrais être leur mère ! Pire : on me prend parfois pour la baby-sitter de mon fils !!!! J’essaie coute que coute d’y voir le coté positif. J’ai cessé de m’habiller comme « Maman » pour m’habiller comme j’aime, même si cela me rajeunit (oui une paire de baskets et une veste treillis sur un jean, c’est trop bien :). Alors ma soeur cadette qui fait un complexe de vieillesse me dit que je cherche à faire « djeuns ». Bon personne n’est content au final ? Il faut en profiter pour se la « péter » face à ceux et celles qui nous font chier pour tout et rien, ce « jeunisme » est notre principal atout alors autant en profiter, on le paye autrement bien assez comme cela. Courage et belle continuation. La Mamou du 1-3e

    J'aime

  3. Hello !!
    J’apprécie beaucoup ton post. Je me reconnais et j’ai publié, il y a peu, un article sur le même sujet qui a fait beaucoup réagir, car nous ne sommes pas les seules.
    J’ai 24 ans, et j’ai l’air, moi aussi, d’en avoir beaucoup moins. J’ai passé ma soutenance de Master il y a peu, et ma responsable pédagogique (qui ne me connait visiblement pas) m’a martelée des « tu es immature », « tu as intérêt de faire ta 2e année de master en 2 ans », « je suis pessimiste pour ton avenir professionnel » avant de me poser LA question « de toute façon, tu es très jeune toi, t’as quel âge ? ». « J’ai 24 ans ». Elle ne savait plus quoi dire. Cela faisait 30 minutes qu’elle s’entêtait à me trouver trop jeune pour pouvoir intégrer le monde professionnel.
    Quand je vais faire mes courses, les vendeurs me tutoient. Quand je vais à des expos, chez le coiffeur, au cinéma, on me donne d’office le « tarif -18 ans » (bon, il y a quelques avantages quand même, n’est-ce pas ?). Mais quand même, qu’est-ce que c’est vexant !

    J'aime

  4. Jusqu’à mes 15 ans j’ai eu ce soucis ( oui il est facile de passer pour une gamine de 8-9ans quand on est pas très grande… Et qu’on ne l’est toujours pas. ) et ça m’arrive encore un peu aujourd’hui, mais pas avec tout le monde.
    Je suis encore jeune, je vais avoir 18ans, et bien… Il se trouve que le commun des mortelles m’en donnent 20 à 25 très facilement ( depuis que j’ai décidé de faire des folies avec mes cheveux en fait. Ca a changé du tout au tout ), ce qui n’a pas que des avantages ‘^’ ( Je veux aller au musée gratuitement encore un peu T_T … ).

    En fait je pense que ça dépend vraiment des stéréotypes de chacun :/ et du milieu. Si tu as en face de toi un bonhomme de 45 ans oui, tu feras 15 ans… Et puis le maquillage/ les fringues tout ça ‘^’ ça joue aussi.

    Bonne chance ! D8

    J'aime

  5. Je comprend, j’ai le même problème. On me dit « Oh mais quand t’auras 40 ans tu seras contente » sauf qu’en attendant j’ai 25 ans, j’ai un bébé, et je te dis pas la tronche des gens dans la rue. Ou même à un entretient professionnel

    J'aime

  6. Moi j’ai aussi 28 ans depuis juin, on m’en donne souvent bien moins. Et le fait lié qui me gêne le plus ce sont les gens qui me tutoient, comme dernièrement cette vendeuse de maillots de bain en station balnéaire. On m’a appris à toujours vouvoyer, au moins au premier contact. Que ce soit une personne jeune ou vieille, je ne vois pas de différence. Un « vous » c’est une marque de respect. Les jeunes auraient donc moins le droit au respect? Alors que ce sont ceux qui auraient le plus besoin d’être pris au sérieux.
    Je suis architecte, je travaille aujourd’hui depuis 2 ans dans un secteur parallèle où je suis prise au sérieux et mes compétences aussi, mais durant mes années en agence d’archi, j’ai eu droit à de nombreux « ah vous êtes stagiaire? – non. – Jeune diplômée alors? – ça fait quelques années déjà donc bof. – Vous ne pouvez pas être déjà DPLG? – bah si (vieux con). »

    J'aime

  7. Ah, je connais ça aussi! Enfin, pas dans une commune mesure avec ce que tu vis, car (pour l’instant) on ne m’a jamais mis les bâtons dans les roues en terme de carrière du fait de mon apparence assez jeune. J’ai 26 ans et on m’en donne facilement 5 de moins, et ça a toujours été plus ou moins le cas depuis que j’ai 18 ans. D’autant plus que je me maquille peu (même si, on est d’accord, la quantité de maquillage ne veut RIEN dire sur notre âge, j’ai jamais compris ce stéréotype… Y’a des youtubeuses de 18 ans bien plus maquillées que je ne serai jamais!) Puis, bon, il faut dire que je me sens pas totalement adulte dans ma tête (mais en même temps, c’est normal, c’est REELLEMENT jeune 26 ans, non?), et comme mon copain est un peu comme moi, je le vis pas trop mal! Et effectivement, si c’est toujours comme ça à 40 ans, je serai probablement bien contente! Ca m’apporte même quelques avantages, j’ai par exemple acheté des places de spectacle récemment et le guichetier m’a demandé : « vous avez moins de 21 ans? » « eeeuh, non, pas du tout! » « mais pas loin, non? » « beeeen, 26, quand même… » « bon, je vous met le tarif moins de 21 ans quand même! ». Ben merci hein ^^

    J'aime

  8. Je vois qu’on vit la même galére, je suis a la fac et quand les gens apprennent mon age, on me demande quasi systématiquement ma carte d’identité (au cas ou je mentirais) .Et dés qu’il le savent, j’ai l’impression d’être un animal de foire, avec de phrases genre « devine quel age elle a ? » a qui veut l’entendre et tout de suite me lancer des petits piques comme « la veille » ou autre. Donc que tu ais affaire a des personnes plus agés ou même plus jeune, le probléme est le même , les préjugés sont là. J’ai également beaucoup de mal a trouver un job en paralléle, toujours cette impression d’être une gamine, bon j’avoue j’ai les cheveux blanc (mais je ne vais pas renoncer a ma personnalité pour paraitre plus agés). Fin bref j’ai passé 28 ans et on m’en donne toujours 10 de moins, les plus généreux n’allant pas plus haut que 22.

    J'aime

  9. Je vis la même chose, et je suis pas très grande, ce qui arrange pas. Plusieurs fois on a refusé de me servir de l’alcool, etc. Mais ce qui m’a marqué c’est le « Et toi t’es en quelle classe ? » alors que j’avais 25 ans !!

    J'aime

  10. Salut !

    Je me retrouve complètement dans ton article…J’ai aussi 28 ans et on peut m’en donner bien 10 de moins. Pour les mauvaises langues (c ‘est comme ça que je les appelle) on dirait que j’en ai 16. Les gens ne font preuve d’aucunes délicatesses en plus sont parfois assez humiliants. Je le prends comme ça. Ce n’est pas un compliment pour moi. J’ai des tonnes d’anecdotes à ce sujet. Mais les pires étaient faites en public bien fort et il n’y a pas si longtemps que ça. Dans le milieu professionnel, c’est hyper compliqué car j’ai l’impression qu’il faut encore plus démontrer qu’on est mature, que ce n’est pas juste un visage qui fait le travail. Je me suis pas mal posée la question de ma légitimité à cause de ça, surtout avec le travail que je fesais. Maintenant, la seule réponse que j’ai à donner c’est : Tant mieux, quand j’en aurai 50, j’en paraîtrai 30 alors que vous, vous serez plein de rides. Ou encore : Je pourrai être une « cougar » discrète au moins ! Oui, je peux aussi être très mesquine !

    J'aime

  11. Merci les filles. Je suis pas la seul à faire jeune, j’ai 29 ans. Je ne suis pas la mode, même si j’ai étudié 6 ans dans le secteur. Je m’habille classique. Mais je prendrais peut etre un petit coup de vieux quand j’aurai un enfant. A bientôt et bon courage.

    J'aime

  12. le problème c’est juste que si t’es pas dans la norme ça pose problème. Comme dis ta mère tu seras bien contente à 50 de n’en faire que 30 ! l’image c’est pas important, faut juste être à l’aise dans ses baskets.

    J'aime

  13. Je comprends x1000…
    C’est ma vie ma bataille. Et je me suis coupée les cheveux pour faire plus vieille (je regrette) parce que je suis enceinte et j’avais peur qu’on me voit comme une ado enceinte alors que j’ai 28 ans.
    J’ai quand même eu le droit à « c’était voulu? » « Tu l’as su trop tard pour avorter? » « ah on fait des enfant de plus en plus tôt… » ça fait mal (et j’avais coupé mes cheveux ^^ / oui j’essaye de le prendre à la rigolade même si ça me choque)

    Les commerçants me vouvoient enfin! Sauf quand ils ont mal vu mon ventre et là quand ils voient que la demoiselle est une madame ils sont gênés (bien fait!)…

    Enfin, oui pas facile tous les jours je redoute le moment où on prendra ma fille pour ma soeur… C’est fatigant la justification surtout que quand tu te plains, les gens te disent « mais t’as de la chance tu fais jeune… »

    COURAGE À NOUS LES JEUNES. 😛

    J'aime

  14. Je comprends complètement. 26 ans, et j’en fais 15. Quand j’attendais mon enfant, tout le monde me prenait pour une mère ado, et même dans mes proches, les gens me parlaient comme si j’étais trop jeune pour avoir un enfant… alors que j’ai 26 ans bordel !

    Et puis il y a les gens qui me tutoient alors que la situation voudrait qu’ils me vouvoient puisqu’ils vouvoient les autres…(Une boulangère, un vendeur etc.) Parce que bon, on ne vouvoie pas un enfant, c’est pas la peine !

    Je me sens toujours obligée de paraitre plus vieille, que cela soit dans mon comportement ou dans mes choix de vie : une pression pour être plus responsable et prouver que non, je ne suis pas trop jeune.

    M’enfin, peut-être qu’un jour, j’y verrai un avantage à faire plus jeune !

    Cicie

    J'aime

  15. A voir le nombre d’articles qui passent sur le sujet je pense qu’on est quelques unes à avoir des visages de jeunes filles en fleurs. Il y a quelques années ça me faisait énormément souffrir mais aujourd’hui j’essaie d’en prendre mon partie… Je n’ai pas trouvé de recette miracle, et j’ai toujours un pincement au cœur quand une personne indélicate me dit que j’ai l’air d’une ado mais le truc idiot qui me rassure c’est que les ados du quartier m’appellent madame ! Oui c’est débile mais ça me rassure:)
    Après mon copain a le problème inverse, il fait un peu plus vieux et les remarques sont parfois assez blessantes. Donc malheureusement je pense qu’il y a des personnes, indélicates qui ne manquent pas de bien souligner les défauts des autres. Et dans le monde du travail des requins, y’en a beaucoup

    J'aime

  16. Je me sens moins seule d’un coup…
    J’ai 24 ans et on m’en donne 16, bon après c’est vrai que ma taille ne m’aide pas non plus d’un côté… Pas plus tard que hier, j’étais en ligne avec l’assistance orange et le conseiller m’a dit : « vous semblez jeune, vous avez quel âge ? » bah 24 ans pourquoi ? « C’est une blague, j’espère ? » bah non j’ai 24 ans « On dirait que vous avez 18 ans à votre voix » …

    Moi ça me saoule, parce qu’à chaque fois, il y a toujours quelqu’un pour te dire « HAN mais vous faites jeune ». Bah oui je sais pas la peine de me le rappeler quoi…
    Et puis je ne cherche en aucun cas à me vieillir ou à changer de comportement, faut juste s’affirmer!!
    Après ce qui me sauve un peu, ce sont mes tatouages… Et là c’est encore une autre histoire ahah

    En tout cas merci pour cet article, parce que je me reconnais dans tout ce que tu dis UNFORTUNATELY! Mais bon fighting, on ne va pas se laisser faire hein’

    xoxo,
    Sheera

    J'aime

  17. Voila un article qui donne du baume au cœur et aussi par le nombre de témoignages allant dans le même sens ! Au quotidien, on trouve finalement peu de personnes faisant aussi jeune que nous faisons jeune et ce côté isolé, nous laisse souvent avec beaucoup d’incompréhensions voire de « jalousie » : tu devrais être heureuse, moi j’aimerais qu’on me donne moins », etc… Prendre son mal en patience donc !
    La je commence à m’éloigner de l’adolescence pour les autres quand je vais en avoir 25 ! Mais on progresse, la vingtaine m’ira mieux que l’âge lycée! Bonne journée, et merci pour cet article 🙂

    J'aime

  18. J’ai le même problème xD. ! On me donne 16-18 ans alors que j’en ai 23. Bon c’est clair que j’en suis pas arrivée au point où on me donne carrément 10 ans de moins mais quand je rencontre des personnes certaines pensent quand même que ma sœur de 18 ans est plus âgée que moi … Au début c’était vraiment chiant et finalement la situation me convient parfaitement puisque je préfère faire plus jeune que plus vieille !

    J'aime

  19. Merci pour ce témoignage qui fait du bien à lire, surtout pour le côté pro. J’ai 32 ans et on m’en donne souvent 25 voire moins (je suis petite, blonde, aux yeux bleus et plutôt souriante – un super combo pour passer pour une gamine). J’ai également ces mêmes réflexions et oui, c’est vraiment agaçant dans un contexte profesionnel, ne serait-ce que lorsque mes stagiaires ont l’air plus âgés que moi… J’ai tenté le dress code sérieux ou de ne plus sourire, mais je me sens déguisée, donc plus question d’y céder. Etant une femme mariée, je m’amuse également à reprendre les commerçants qui m’appellent Mademoiselle. Parfois je me demande surtout ce que mon niveau de confiance en moi donnerait si je n’avais pas ce « handicap », ce regard d’incrédulité des autres lorsque je raconte mon parcours. Au final je me souviens aussi que je suis plutôt fière de mon cheminement pro et perso : c’est l’essentiel !

    J'aime

  20. Ah je me sens moins seule ! j’aurais pu écrire cet article ! On en parle du moment où tu vas chercher tes enfants à la crèche ou à la maternelle et qu’on te demande ta carte d’identité parce qu’on pense que tu es la baby sitter ? ou quand tu es enceinte qu’on te prend en pitié parce que quand même … pauvre gamine être enceinte si jeune … (mais non en fait j’ai 30 ans ! ) mieux ! quand tu vas au boulot et que le gars de la sécurité te demande si tu viens voir un de tes parents qui travaille ici … ou grande discussion chez le buraliste : vous avez 18 ans ? euh … oui y’a 18 ans j’avais 18 ans ! j’en ai des tonnes comme ça je pourrais écrire une trilogie 🙂
    Avec le temps ça s’arrange … un peu … maintenant j’ai des cheveux blancs que j’assume complétement mais le regard des gens reste interrogatif … pourquoi cette fille s’est teint des mèches blanches ? c’est une nouvelle mode ?

    L’essentiel c’est d’assumer et d’être bien dans ses baskets/bottes/escarpins 🙂 le regard des autres ? who cares ?

    J'aime

  21. Je me reconnais totalement dans ton article! Je viens tout juste d’avoir 29 ans et on me demande régulièrement si cette année je passe le bac, (quand j’ai répondu « ah non » l’année de mon master, on m’a répondu : « ah le brevet alors! » ) … C’est vrai que ce manque de crédibilité au boulot est un peu lassant! On me prend toujours pour la petite chose jeune et fragile et donc un peu bébête ! Bon, maintenant que j’approche des 30 ans, je me dis que c’est pas plus mal de paraître plus jeune parfois! 🙂

    J'aime

  22. Super article coup de gueule qui fait plaisir et remet les choses à leur place! J’ai la problème complètement inverse : tout le monde me croit beaucoup plus âgée! Ça a commencé tôt car je suis trèèèèès grande pour une femme (je faisait 1,70m à 13 ans pour info, et je garde secret les chiffres actuels ^^). Alors les gens se mettent à divaguer, se faire leur petit film. C’est comme ça que beaucoup m’ont cru « en retard » pendant mes études, la grande pas très maligne, ou que j’ai éconduit gentillement des hommes qui avaient deux fois mon âge (quand j’étais encore bien mineure). Mon amoureux, ça été l’inverse pendant longtemps, il a quatre ans de plus que moi et beaucoup pensaient qu’il était plus jeune! Maintenant ça va mieux, les gens lui fichent la paix. Il montrait sa carte pour prouver qu’il pouvait acheter de l’alcool et moi pour avoir accès au tarif -26 ans.
    La vie, quoi, c’est jamais de la tarte! Bon courage et continue à l’ouvrir, même s’il y a des moments d’épuisement, on existe et on veut avoir droit au même traitement que tout le monde 😉 beau weekend à tous!

    J'aime

  23. Lorsque ma fille est née j’avais 20 ans, on m’en donnait 14.
    Dans la rue les gens me demandaient : tu promènes ta petite soeur ?
    Plus tard, lorsque j’allais la chercher à l’école primaire, ses propres camarades de classe lui demandaient : c’est ta soeur qui vient te chercher ? Même elle trouvait cela agaçant, à force……
    Je dénotais au milieu des autres mères de famille. Les enfants sont assez conformistes, et ma fille détestait se faire  » remarquer  » à cause de moi.

    J'aime

  24. C’est juste ce que vous écrivez ! Jai désormais 60ans , j’en fais 45 ! C’est très difficile à vivre tant les gens sont surpris et leurs réactions déstabilisantes , sans compter les femmes de mon age oû moins qui sont jalouses .. Alors , depuis des années que cela dur , je n’ose plus dire mon age .,parfois , ce sont des félicitations , genre bravo madame ! Quels sont vos secrets de beauté ! Diable , je n’en ai point ., bref , pas toujours évident , j’en arrive à me vieillir parfois , mais cela ne marche pas .. C’est ainsi

    J'aime

  25. Comme je te comprends ! J’ai 23 ans, mais je fais très jeune aussi … Pendant mes stages en master, les gens pensaient que j’étais en stage d’observation de 3e ! Je bosse dans le tourisme et j’étais à l’accueil ou en vente en agence de voyage et les clients ne me prenaient jamais au sérieux. Ils allaient poser les mêmes questions à mes collègues, juste pour être sûrs parce que moi, j’étais trop jeune donc je ne savais pas de quoi je parlais. Heureusement, dans mon boulot actuel, je ne bosse pas face aux clients ou aux prestataires. Donc je suis prise au sérieux vu que les gens ne me voient pas ! Je me dis qu’un jour, dans 10 ou 20 ans, je serais contente de faire plus jeune … Pour le moment, ma carte d’identité est ma meilleure amie quand je sors 🙂

    J'aime

  26. Exactement dans la même position mais pour un homme! pas évident non plus de faire 22 ans (alors que tu as déjà prévenu les gens que tu étais plus âgés qu’il n’y paraîssait) quand tu en as 28!
    Maintenant à partir de 22 je me vexé plus!

    Quand tu auras trouvé la réponse imparable prévient moi.

    D’ici là bon courage, et t’en fais pas quand on aura 50 ans…

    J'aime

  27. C’est hyper bien écrit et surtout, hyper drôle ! Sans moquerie aucune hein. Je suis un homme, j’ai 32 ans, et je me suis reconnu sur quelques réflexions.
    Courage, et, au fond, « on » a plus de chance qu’eux 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s