L’été, les grains de beauté et la protection de la peau

Aujourd’hui est la journée nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau. Je profite donc de ce jour pour vous parler de ma récente expérience chez ma dermato.

Un peu mauvaise élève ces dernières années côté contrôle dermato, j’ai décidé de devenir sérieuse. La « faute » – à considérer comme « bénéfique » – aux campagnes de prévention qui, personnellement, m’effraient un peu. Puisqu’il vaut mieux prévenir que guérir, je me suis soumise a un check up de tous mes grains de beauté avant l’été. Ce qui m’a poussé à le faire ? Le fait que je m’expose presque chaque année sous le soleil breton (le plus traitre). Puis mon grand nombre de grains de beauté, et le fait que les trois dernières années, beaucoup sont apparus et je me suis demandé pourquoi. Il y a aussi ce gros grain de beauté sur mon pied : très foncé quand j’étais jeune, désormais de plus en plus clair, et celui qui gratte sur mon bras. Les voir évoluer ainsi m’interrogeais.

Si on connait tous le fameux ABCDE des dermato, il ne faut pas de fier qu’à ça :
A : asymétrie
B : bords
C : couleur
D : diamètre
E : évolution

Ces 5 mots sont à retenir lorsque vous observez vos grains de beauté, mais il y a des exceptions que seuls les dermato peuvent détecter. Connaître l’ABCDE ne suffit pas à se diagnostiquer soi-même et c’est pour cela qu’il faut absolument consulter.
Ma dermato a su répondre à mes questions et bien identifier chacun de mes grains de beauté. Par exemple, mon fameux grain de beauté foncé sur le pied qui s’éclaircit au fil du temps n’est pas inquiétant bien que sa couleur ait changé : si le grain de beauté fonce il faut s’en préoccuper, si le grain de beauté s’éclaircit ce n’est rien, ça signifie qu’il finira sans doute par disparaître. Pour mon grain de beauté qui gratte (fait inquiétant normalement), il s’agit étrangement d’une mini zone d’eczéma déposée sur le grain de beauté.
Je souhaitais partager ces deux exemples avec vous car ils sont la preuve qu’il y a toujours des exceptions, que les grains de beauté peuvent aussi évoluer sans que ce soit grave. Ce rendez-vous m’a rassurée et surtout permis de trouver des explications claires à ces changements pour ne plus m’angoisser pour rien.

Autre fait important bon à savoir : ma dermato m’a appris que si un grain de beauté a un diamètre inférieur à 3 mm il n’est normalement pas dangereux, car tout petit. Et si comme moi vous voyez apparaître des grains de beauté sur vous au fil des années, c’est normal : jusqu’à 45-50 ans, de nouveaux grains de beauté peuvent faire leur apparition.

Si comme moi vous n’aimez pas forcément l’épreuve de l’examen médical, forcez-vous un peu, ça vaut le coup. Vaut mieux consulter quand on a rien que quand c’est trop tard…

Pour info, la journée de la prévention et de dépistage des cancers de la peau permet de consulter gratuitement dans certains centre indiqués sur ce site : http://www.syndicatdermatos.org/liste-centres-depistage/

Et si vous cherchez une super dermato, envoyez-moi un mail, je vous transmettrai les cordonnées de la mienne avec plaisir !

 

 

– DR © Guilhem Cadoret & Katia Fache –

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s