Else : le resto israélien branché

Je reconnais aller (très) rarement aux Halles, mais cette fois c’était pour la bonne cause. Implanté à côté de la Canopée, dans une petite rue pavée, le restaurant Else a tout pour plaire…

À l’origine du concept, le chef Daniel Renaudie, ancien journaliste israélien. Je dis concept, car Else en est vraiment un. Au départ, on imagine simplement un resto branché comme on en voit beaucoup à Paris. Puis on découvre un réel univers, tourné vers différentes cultures (notamment arabe et turque) basées sur une cuisine israélienne ultra savoureuse. N’ayant jamais voyagé en Israël, je me suis sentie transportée dans son atmosphère et son esprit.

Ça commence par la musique locale qui invite à l’évasion. On est tout de suite dans l’ambiance, loin de Paris. Ça continue avec les cocktails (bien corsés). Pour ma part, j’ai choisi le cocktail Else, à base de gin et de piment (par peur du piment, j’ai demandé à ce qu’ils ajoutent du concombre).

Viennent ensuite les entrées à partager (les mezze) à tomber : houmous, fromage frais, taboulé, … Le tout accompagné de pain azyme – et je suis une GRANDE FAN du pain azyme -. On sent les produits frais, bien travaillés et goutus. Si vous avez un petit appétit, pas de panique : les entrées sont légères et idéales pour ne pas caler avant le plat.

Côté plats justement, ils sont tous à base de viande casher (je vous conseille le Sinia). Encore une fois, un délice. Quant au dessert, on a opté pour le plus simple : la glace vanille, histoire de ne pas finir repu.

resto_israelien_else_paris

else_paris_restaurant_rue_berger_mezze_entrees_a_partager

Else, c’est un peu le Tel Aviv de Paris. Chose que m’a confirmée Guilhem qui y est allé il y a quelques années. Ici on fait la fête, les lumières se tamisent et le son de la musique augmente à partir de 21 heures. On sent l’esprit festif et convivial de l’équipe qui nous donne envie de danser (puisqu’ils dansent naturellement derrière le bar).

Qu’on dîne ou qu’on prenne un verre, l’ambiance est la même car la salle se veut petite et chaleureuse, où les tables alignées permettent de créer le contact facilement avec ses voisins. Pour les « grandes soirées », Else dévoile une salle en sous-sol.

else_restaurant_israelien

restaurant_else

restaurant_else_israelien_paris

 

Et pourquoi ELSE ?

Daniel Renaudie, le chef, est un ancien journaliste israélien. Il souhaitait ouvrir un restaurant israélien, mais pas que. D’où le « else ». C’est israélien, et « everything else ». Si au départ on croit le lieu 100% juif (sur la carte, on lit cocktail « Tata Rachel »,  « Bijour » ou encore « Baba », uniquement pour donner le ton avec humour et dérision), Else dévoile un art culinaire multiculturel qui associe le traditionnel et le moderne.

 

En bref, si vous n’avez jamais eu l’occasion de goûter à ce type de cuisine, foncez, vous ne serez vraiment pas déçus…

 

Restaurant Else, 49 rue Berger 75001 Paris

elseparis.fr

 

 

 

 – DR © Guilhem Cadoret & Katia Fache –

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s