Et sinon, c’est quoi des fiançailles ?

Et sinon, c’est quoi des fiançailles ?

C’est la question qu’on m’a posé un grand nombre de fois depuis que j’ai annoncé que j’allais me marier, mais qu’avant, je me fiançais. Certains m’ont dit « t’es la seule personne que je connais à faire ça ». D’autres m’ont dit « mais ça consiste en quoi ? ».

Oui, les fiançailles ça se perd. Les fiançailles, c’est pour un couple l’occasion de présenter ses intentions de mariage, d’officialiser l’union avant de se marier, et accessoirement de faire se rencontrer les deux familles. En fait, tout le monde est fiancé avant de se marier, puisque les fiançailles sont d’actu à partir du moment où la demande en mariage a été faite. Il y a ceux qui se disent fiancés sans rien avoir fait et ceux qui en font quelque chose de solennel que certains penseront désuet, tratra, has been. Nous, on avait envie de marquer le coup et on ne concevait pas annoncer qu’on se mariait sans passer par cette étape.

Organiser des fiançailles nous a paru indispensable pour lancer le compte à rebours jusqu’au D-DAY. Ça a aussi été l’occasion de tout concrétiser au-delà d’une annonce et d’une bague. D’autant que nous ne nous marions pas cette année donc les fiançailles permettent aussi de faire durer le plaisir et de définir de réelles étapes. Les fiançailles quand on se marie 6 mois ou 9 mois après ça se fait, mais c’est peut-être moins « utile » que si on se marie un an après, deux ans après ou si l’on décide juste de confirmer son engagement l’un envers l’autre sans planifier une date de mariage.

Mais une chose est sûre : il n’y a pas de codes ni de règles (surtout à notre époque), donc faites comme VOUS voulez, selon VOS intentions et VOS valeurs. J’insiste là-dessus car entre les amis, la famille, les connaissances, vous avez vite fait de recevoir beaucoup d’avis divergents et pire : des « il faut que », « tu dois », « normalement on fait comme ça ». NON. Oubliez tout ça et faites comme bon vous semble car même si la famille est conviée, c’est vous et vous seul que ça regarde au fond.

fiancailles_en_quoi_ca_consiste

LES FIANÇAILLES : QUI INVITE-T-ON ?

De notre côté, on a hésité à inviter nos témoins. Puis on s’est dit qu’étant donné que le mariage civil se trouvait à Paris et le mariage religieux en Bretagne, on inviterait nos témoins au repas du mariage civil. Les fiançailles symbolisant aussi la rencontre de nos deux familles, ça aurait été un peu beaucoup d’y trouver aussi nos témoins. On a donc invité les parents, les frères et sœur et les neveux et nièces. Rien de plus. Les fiançailles en petit comité permettent que tout le monde se parle et surtout que tout le monde fasse connaissance au moins un petit peu.

 

LES FIANÇAILLES : QUEL TIMING ?

J’ai envie de dire aucun. Le timing dépend de vous, de vos envies, de votre organisation. Guilhem m’a demandé en mariage le 31 décembre et dans l’euphorie on avait envie de se fiancer tout de suite. Après réflexion, on a prévu cela en mars. Le temps de faire le tour des annonces en janvier (car on voulait l’annoncer de vive voix à tout le monde). Et le temps de planifier le lieu, de choisir tranquillement nos tenues du jour et aussi ma bague. Quand on a booké la date et le lieu on avait le sentiment qu’on devrait attendre un long moment alors que le temps est passé bien trop vite. Mars était le timing parfait, le début du printemps, le retour du soleil pour mieux apprécier la journée, et aussi pile un an et demi avant la date du mariage pour tout faire en temps et en heure sans pression.

 

LES FIANÇAILLES : QUELLE ROBE ?

Beaucoup m’ont demandé si j’allais porter une robe blanche. La robe blanche se porte normalement uniquement au mariage, mais comme il n’y a pas de règles je pense que chacun est libre de faire comme il veut. Pour ma part j’ai choisi une robe bleu marine. On avait envie d’un dresscode « chic mais décontracté ». On ne voulait ni costume ni robe trop guindée, on a souhaité un look « jean foncé chemise blaser » pour les hommes et « tenue chic sobre » pour les femmes sans aucune exigence supplémentaire (j’ai horreur des contraintes vestimentaires qui font oublier l’essentiel).  Côté coiffure, j’ai fait la bêtise d’aller chez le coiffeur pour une tresse en épi la veille. Résultat, le coiffeur ne savait pas la faire, m’a proposé une autre tresse que j’aurais pu faire moi-même et j’ai été un peu déçue du résultat. Le point positif, c’est que je rêvais d’une tresse en épi pour le mariage et maintenant, plus du tout. Déjà parce que ça ma angoissé que le coiffeur essaie 10 fois de la faire en vain. Et en voyant les photos je me suis dit que – peut-être – les cheveux totalement relevés m’allaient mieux et me tassaient moins étant donné que je suis petite. Les fiançailles comme préparation test au mariage, c’est pas mal aussi… (et ça fera l’objet d’un prochain article !)

 

 

 

 – DR © Guilhem Cadoret & Katia Fache –

 

Publicités

Une réflexion sur “Et sinon, c’est quoi des fiançailles ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s