Le teatime au Prince de Galles

En ce moment ça parle beaucoup FOOD par ici… Simple hasard, mais c’est drôle comme les centres d’intérêts changent au fil du temps, quand je préfère profiter d’un bon resto plutôt que de m’offrir des vêtements (même si je reste shoes addict sans aucun doute).

Cette semaine j’ai été invitée à vivre un instant thé à l’hôtel Prince de Galles pour découvrir les nouveaux desserts de son Chef Pâtissier Nicolas Paciello. Il est seulement âgé de 30 ans et j’ai été bluffée par sa passion débordante et fascinante qui font qu’on pourrait le laisser parler des heures de pâtisseries et de comment il aime moderniser et revisiter les desserts traditionnels. Justement, parmi ces desserts traditionnels, Nicolas Paciello a choisi de revoir la tarte au citron et l’omelette norvégienne. Des saveurs connues de tous qu’il a aimé transformer en sublimant simplement les ingrédients, en les mettant en avant sans artifice, en les travaillant pour en faire ressortir le meilleur.

hotel_prince_de_galles_paris_georges_V

prince_de_galles

nicolas_paciello_chef_patissier_prince_de_galles

Mon dessert préféré étant la tarte au citron, j’étais pressée d’y goûter. Effectivement, rien à voir avec la tarte traditionnelle, ici on goûte à une mousse citron plus que légère, le tout posé sur un petit palet, par une pâte simple ni un palet breton comme on fait beaucoup. Du côté de l’omelette norvégienne, on met à l’honneur la vanille en toute sobriété pour la découvrir autrement. On avait le choix entre la vanille de Madagascar, la vanille de Tahiti et la vanille du Mexique. J’ai eu la chance de comparer la vanille de Tahiti et la vanille du Mexique et rien à voir… Quand la première est bien sucrée, la seconde est épicée. C’est assez incroyable de constater des différences de saveurs si fortes.

tarte_au_citron_revisitee_prince_de_galles_chef_patissier_nicolas_paciello

omelette_norvegienne_teatime_prince_de_galles_nicolas_paciello

Mon gros coup de coeur FOOD revient au cake pain d’épice. J’ai d’abord été surprise par son style « fêtes de fin d’année » et ses saveurs bien hivernales en me disant qu’on arrivait au printemps, donc pourquoi lui maintenant ? Après quelques bouchées, on oublie tout et on savoure l’instant. Surtout quand il fait bien froid dehors…

cake_pain-d_epice_nicolas_paciello_prince_de_galles

 

Alors oui, le Prince de Galles est coûteux. Mais ici, on déguste des saveurs originales et réinterprétées mises en avant par un chef pâtissier plus que talentueux et amoureux de son travail et des desserts pour nous offrir le meilleur dans un cadre idyllique. Ça vaut le coup de craquer une fois, non ?

Mention spéciale pour le patio bien confortable où je retournerai pour un cocktail en été…

hotel_paris_prince_de_galles

 

L’hôtel Prince de Galles, 33 avenue Georges V 75008 Paris

 

 

– DR © Guilhem Cadoret & Katia Fache –

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s