Mon avis sur le Feng Shui

Vous y croyez vous, au Feng Shui ? Moi je ne sais pas. J’ai tendance à dire non car je prépare un dossier sur le thème pour marieclairemaison.com et j’avoue être totalement perdue. Et je crois que c’est parce que j’ai fait l’erreur de m’être proposée comme cobaye.

Pour mon dossier sur le phénomène, j’ai contacté une architecte experte en Feng Shui dans l’idée de créer des sujets pratiques pour éclairer nos internautes quant à un meilleur aménagement de son habitat qui contribuerait à son bien-être. Après m’être plongée dans cette pensée de l’habitat « prise de tête » – pour moi, en tout cas – j’ai invité l’experte en Feng Shui à mon domicile car mon appartement fait office d’appartement témoin pour qu’on établisse les règles de base, les principes, les DO et les DON’T.

 

Et là, le drame. Durant les 2 heures de rendez-vous j’ai au départ été très intéressée, compris des choses, puis j’ai vite été perplexe face à quelques explications. Je me suis sentie dans une atmosphère surnaturelle que j’aurais aimé ne pas connaître où on doit donner des raisons à tout alors que la déco et l’agencement chez moi sont soit basés sur le fonctionnel, soit basés sur l’esthétique et surtout pas sur mon « moi profond ». En bref, chez moi c’est comme ça et je n’ai pas mis un an à décider le pourquoi du comment, à voir une signification à l’emplacement de mon canapé ni au fait qu’il n’y a pas de couleurs vives dans mon appartement.

Voilà donc ce qui m’a intrigué dans cette consultation Feng Shui, que je ne dénigre pas du tout car c’est surement très sérieux. Mais j’ai beau croire en beaucoup de choses, après ce moment, c’est certain : je ne peux pas y croire.

 

Avec Guilhem on habite notre appartement depuis environ 3 ans. On s’y sent bien, on l’aime pour son silence, sa grande luminosité, la vue sans vis-à-vis, ses couleurs reposantes et le fait qu’on y dort bien, voire beaucoup trop bien. On l’aime pour son effet cocon et la convivialité qui en ressort. Chez nous, les invités n’arrivent jamais à décoller. En bref, on s’y sent bien et tout le monde est content. Et pourtant…

 

Les toilettes :

Comme le dit le Feng Shui, les toilettes = la poubelle de l’appartement. C’est ici que les énergies sont évacuées. Dans nos toilettes, on a accroché quelques petites choses qu’on aime, mais qu’on n’imaginait pas ailleurs dans l’appartement en raison des couleurs ou du style. Par exemple, des plaques de rues comme celles qu’on trouve à Londres. Il y a aussi cette caricature de nous : durant notre voyage à NYC, pour rire, on s’est fait caricaturer comme de bons touristes par un dessinateur dans Central Park. Un souvenir amusant, puisque les caricatures ne nous ressemblent vraiment, mais vraiment pas. Ça a provoqué chez nous bien des fous rires et on l’a rangé dans la valise en se disant « on le mettra aux toilettes ». Sauf que d’après l’expertise Feng Shui, faire ça, c’est nous mettre aux toilettes donc « jeter » mon couple, balancer de l’eau sale sur mon couple. Je crois que c’est là que j’ai vraiment eu du mal à y croire. Ça va loin là, non ? Je n’ai pas mis de photos de nous en vacances dans nos toilettes, mais une caricature rigolote – et moche – qui rappelle un bon souvenir (et qu’on met aux toilettes car pas assez joli pour figurer ailleurs dans l’appartement, tout simplement).

Les fleurs séchées :

Dans les principes du Feng Shui, la fleur séchée c’est OUT. Elle serait le reflet d’une énergie négative (l’énergie de la mort). Chez moi j’en ai plusieurs. Je veux bien être d’accord avec ça dans la symbolique, sauf que ces fleurs reflètent de doux souvenirs et m’évoquent un moment de bonheur et surtout pas la mort. De nouveau perplexe sur l’effet des feuilles mortes dans un intérieur…

Le miroir dans la chambre :

Je crois que c’est une des bases du Feng Shui qu’on connaît le mieux ou du moins qu’on croit connaître le mieux. Dans ma chambre, il y a un miroir situé face au lit. Généralement on n’installe pas de miroir dans la chambre si on s’y voit quand on est dans le lit. Ici ce n’est pas le cas donc j’ai un bon point. Au-dessus du lit, le mur est vide. 2ème bon point puisqu’il ne faut rien installer au-dessus de la tête. Seulement, problème : le miroir est donc face à un mur vide alors que le miroir représente l’avenir. Ce que je vois de mon avenir est donc vide. J’ai pourtant plein de projets…

 

Voilà trois gros exemples qui m’ont semblé drôlement étranges et qui m’ont presque effrayé. Faut-il vraiment trouver une signification à tout, interpréter la moindre petite chose ? Pourtant, en global, l’expertise Feng Shui dit de mon appartement qu’il est agréable, sa vue dégagée est synonyme d’avoir la vie devant soi et la déco et l’agencement indiquent qu’ici, vit un jeune couple rempli d’espoir et d’avenir, évolue, vit bien et possède des ambitions.

Alors que chez moi, j’ai ma caricature dans mes toilettes, des fleurs séchées et des miroirs mal positionnés. La preuve qu’on peut bien vivre sans Feng Shui, non  ?

Croire ou pas croire au Feng Shui ? Malgré ces « erreurs » Feng Shui dans mon intérieur, je n’ai pas de problème et je me sens parfaitement bien dans mon appartement et dans ma vie. Je ne suis pas sûre d’effectuer des changements suite à cette « consultation ».

J’ai au départ été embêtée par le fait que mon appartement fasse l’objet d’une analyse car c’était ouvrir mon lieu de vie personnel et révéler des choses sur mon inconscient si on croit à tout ça. Avec du recul, je crois être finalement contente de l’avoir fait. J’ai ainsi pris conscience que le Feng Shui ne m’était pas indispensable contrairement à ce que je pensais. Maintenant, je ne suis plus vraiment certaine qu’il soit essentiel comme une étape à l’aménagement de son intérieur. À moins d’avoir un problème précis comme des troubles du sommeil, sans doute…

 

Et vous, vous pensez quoi du Feng Shui ?

 

 

 

– DR © Guilhem Cadoret & Katia Fache –

 

 

 

Publicités

8 réflexions au sujet de « Mon avis sur le Feng Shui »

  1. A mon avis, la question du feng shui ne se pose pas quand on se sent bien chez soi ! Je n’ai pas d’avis personnel sur cette « discipline », je veux bien croire que certains préceptes sont pertinents pour quelqu’un qui n’est pas à l’aise entre ses quatre murs, mais pourquoi vouloir vivre dans un intérieur « parfait » ? C’est bien l’imperfection qui rend chaleureuse et personnelle une ambiance. 🙂

    J'aime

  2. Le Feng Shui trouve sa signification dans la compréhension des flux, des énergies véhiculées selon les périodes, les saisons, les cycles. Les 5 éléments naturels liés aux saisons influent sur le choix des formes, des couleurs, des positions. Il est aussi déterminé selon les thèmes astraux des occupants et de l’harmonie qui s’en dégage. Le Feng Shui n’est pas la recherche de la perfection d’un lieu car il doit s’adapter au type d’occupants. Si l’occupant se sent bien chez lui, et y ressent des « ondes positives », c’est que l’espace est harmonieux et que le changement n’est pas nécessairement indispensable. On parle alors d’une bonne circulation du Chi. C’est un peu comme la manière dont on véhicule sa propre énergie dans le corps; tout est lié.

    J'aime

  3. Vous venez d’expérimenter les limites du feng shui dans notre environnement « so frenchy ». Moins rationnel et plus dans l’émotionnel, cette approche est top et à relativiser toujours avec nos besoins, notre mode de vie, le tout en pleine harmonie. Ne serait ce pas le moment d’inventer le feng shui à la française?

    J'aime

  4. Il y a comme un halo de mystère autour du Feng Shui… qui me laisse bof ! J’ai positionné un jour mon lit contre un mur de ma chambre, dos à la porte et ça n’allait pas. Je l’ai changé de place et j’ai mieux dormi, c’est un fait. On m’a expliqué que c’était parce que plus FS, que les énergies circulaient mieux. Ah ? Je crois que l’essentiel est de bien se sentir chez soi et au diable les diktats, surtout dans le dernier espace d’intimité qu’est la maison !!!! Do as you like !

    J'aime

  5. De mon côté, je me refuse de donner trop d’importance au Feng Shui car ma maison est probablement un bel exemple de tout ce qu’il ne faut pas faire ! Avec 3 enfants en bas âge et des parents pas très organisés, niveau circulation des énergies, je pense qu’on est mal ! J’aimerai parfois vivre dans une maison témoin, mais rien à faire, le quotidien reprend le dessus et finalement, je trouve que cette maison en bazar est bien le reflet de notre vie et de ce que nous sommes.
    Plus sérieusement, il y a certains agencements, probablement liés à cette théorie, sur lesquels je fais gaffe, de façon plus instinctive que documentée (le lit, le bureau dos à la porte me donnent un vrai sentiment d’insécurité, effectivement). Donc j’adhère assez pour ce qui me semble être « terre à terre » ou « organisationnel ». En revanche, pour toute l’interprétation plus symbolique (comme la caricature dans les toilettes), ça ne me parle pas du tout. Je crois que chaque objet et chaque pièce ont la dimension et l’importance que nous leur donnons et qu’on ne peut pas interpréter de façon universelle la manière dont nous meublons notre intérieur.
    Lila.

    J'aime

  6. Effectivement, quelques recommandations comme celles qui vous avez citées sont terre à terre et donc compréhensibles et comme vous, j’ai beaucoup de mal avec la symbolique ! et DO AS YOU LIKE comme dit Véronique du Blog Bérénice Big 😉
    merci pour vos commentaires 🙂

    J'aime

  7. et encore, vous semblez avoir la chance de ne pas avoir entendu parler des étoiles volantes annuelles (dont certaines très néfastes évidemment), des jours néfastes durant lesquels il vaut mieux éviter de bouger une oreille, de votre canapé / lit / table de salle à manger mal positionnés qu’il faudra replacer correctement dans le bon sens selon les principes FS, MAIS à une certaine date et à une certaine heure (oui il y a un calendrier FS !) selon votre signe astral chinois, le signe du jour, le signe du mois, les énergies qui vont avec, bref une usine à gaz …
    je pense que certains « experts » FS utilisent cette discipline et manipulent ainsi l’anxiété des gens comme d’autres vous promettent le retour de l’être aimé ou la réussite au permis de conduire si vous égorgez un poulet un soir de pleine lune dans la baignoire votre salle de bain…
    Sentez-vous bien chez vous selon vos goûts. Ce que dit Lescreationsdornicar est très juste et résume bien les choses :  » chaque objet et chaque pièce ont la dimension et l’importance que nous leur donnons et qu’on ne peut pas interpréter de façon universelle la manière dont nous meublons notre intérieur ». Certaines pratiques ancestrales dans certaines cultures ont certes fait leurs preuves, en faire une activité lucrative me laisse toujours perplexe et peut facilement amener des dérives quant à la crédulité/peur des gens.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s