J’ai testé le bar du Molitor

Après avoir vu défiler tous les tendanceurs / blogueurs / influenceurs + les présentations presse à Molitor, j’ai profité de la « fin » de la « Mode Molitor » pour tester son bar. J’avais envie de voir cet espace classé monument historique, lieu incontournable dès les années 30, puis lieu d’art urbain au style underground parisien et ensuite lieu chic à sa réouverture en mai dernier.

J’y allais avec cette idée que Molitor – si huppé – serait bondé, qu’il fallait à tout prix réserver au risque de ne pas pouvoir s’assoir. On est arrivé à 20h, et seules deux tables étaient occupées. Ce qui ressort tout de suite dans ce lieu, c’est le calme, cette atmosphère paisible et cette impression d’avoir quitté Paris, d’être seul au monde. Pour profiter de la vue de la piscine, on s’est installé en extérieur, sur les tables hautes qui la bordent. On m’avait dit d’accéder au bar en hauteur, mais il n’est ouvert qu’en été. Et avec cette pleine vue sur la piscine, j’avoue ne pas avoir été dérangée par cet imprévu.

piscine molitor paris

Le bar du Molitor, je m’en étais fait une fausse idée. J’imaginais les serveurs guindés, les clients un peu trop branchés ou snobs, et c’est en fait tout l’inverse. Ici, on sourit et on rit beaucoup. Les gens débarquent en jean-baskets, ambiance cool et nouvelle carte adaptée : des cocktails maison à tomber et des tapas à petits prix.

Les lieux sont d’une extrême sobriété, emprunts des codes du passé qui ont su se moderniser pour s’inscrire dans l’air du temps. L’ensemble est rythmé par cette décoration aux accents rétro qui suggère une atmosphère cosy où l’on se sent bien jusqu’à ne plus avoir envie de partir.

Je me suis alors souvenue des polémiques où beaucoup ont dit que Molitor ne s’adressait qu’à l’élite. Je ne suis pas tout à fait d’accord. Certes, la piscine ouvre 3 fois par semaine à quelques élèves chanceux d’une école du XVIème arrondissement et l’accès à la piscine est réservé aux clients de l’hôtel à base de 300 euros pour la chambre classique et 3300 euros pour un abonnement annuel au club. Mais est-ce qu’on a vraiment envie de ça ?

Prendre un verre au bar (prix minimum du cocktail : 12 euros) et choisir quelques tapas à partager (prix minimum : 6 euros) dans un cadre sublime, je crois que ça suffit. La piscine Molitor, on y va surtout pour le bar du Molitor, histoire de passer un bon moment insolite, d’y fêter un événement et de s’isoler du monde extérieur pendant un temps.

Avec 3 cocktails, des tapas et une assiette de fromage on s’en est sorti pour 56 euros. On en aurait eu plus cher d’un restaurant branché dans un cadre peut-être stylé, mais plus bruyant, donc pas reposant. Surtout un vendredi soir où on a juste envie de s’évader et de couper.

Molitor, j’y retournerai avec plaisir. Mais en automne-hiver. Parce que je fuis les lieux pleins à craquer et le Molitor estival est sans doute différent…

cocktail piscine molitor

bar du molitor décoration rétro

bar du molitor cocktails maison et tapas

– DR © Guilhem Cadoret & Katia Fache –

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s